Photojournaliste

Jérômine Derigny est photographe, membre du collectif Argos. Travaillant principalement pour la presse depuis 98, elle se penche sur des reportages à caractère social et humaniste. Dans les sujets abordés, importe surtout l’approche et la découverte d’un milieu inconnu, le partage de la vie quotidienne. Sur des thèmes qui peuvent parfois paraître difficiles, comme les prisons pour mineurs dans le monde, ou plus récemment banlieue parisienne, elle cherche avant tout à montrer des issus positives, à mettre en avant des initiatives optimistes. Elle travaille ainsi sur les futurs durables, à travers par exemple des problématiques d'agriculture en France et dans le monde, ou encore d'actions génératrices de liens sociaux dans la région parisienne.
Diplômée de l'Ecole Louis Lumière (92), Jérômine a également suivi une formation de photojournalisme à l'EMI-CFD (98). Son travail est régulièrement publié dans la presse nationale. Elle a reçu le Prix Kodak de la Critique (2002), la Bourse 3P (2004), finaliste à l'Académie des beauxArts (2011) et dossier remarqué à la bourse du Museum d'Hisoire Naturelle (2012). Elle a exposé ses travaux sur les prisons de mineurs et le commerce équitable dans des galeries en France et en Europe.


  • Les archives photos de Jérômine sont disponibles à l'agence Picturetank.
  • Vous pouvez suivre Jérômine sur Facebook.
  • Vous pouvez découvrir chaque jour une archive photo sur sa galerie Instagram
  • Carnets de voyage ou boucles d'oreille etniques, retrouvez les créations de Jerômine sur son pinterest

Tourdumondiste

De Aout 2013 à aout 2014, Jérômine fait une pause professionnelle pour réaliser son rêve : partir sur les routes du monde en famille. Cette aventure a été racontée sur le blog "du globe au blog" et a donné naissance à un long metrage familial.